jeudi 15 novembre 2007

LA COIFFURE EN HISTOIRE XVII°-XVIII°/HAIR'S HISTORY From XVII° to XVIII° Century




Madame de Pompadour (1745-1771)Louis IV Favorite Lady

La marquise de Pompadour, née Antoinette Poisson, devint la favorite de Louis XV en 1745.
Le coiffeur de la Cour, Dagé, suivant la mode d'inspiration grecque de l'époque, la coiffa comme la Sapho du musée du Vatican avec les ajouts de son prédécesseur Frison, à savoir, trois longues mèches bouclées tombant sur le cou et les épaules, deux à droite et une à gauche.
Jusqu'en 1765, les coiffures s'inspirèrent de l'art grec, bien que le coiffeur Legros, entre 1571 et 1771, ait introduit certaines modifications. Avec lui, la coiffure devint plus volumineuse et plus haute. Il coiffa lui aussi Madame de Pompadour.
Les cheveux étaient placés de façon à créer des volumes importants et poudré voir la composition des poudres ici :
http://coiffureetmoyenage.blogspot.com/

De Frison à Autié, on commença aussi à utiliser perles, plumes, diamants et perruques.
Cette coiffure, éunit les tendances esthétiques des coiffures de cette époque.





Matériel. 8 rouleaux postiches de 10 cm. 2 rouleaux postiches de 12 cm. 2 queues de cheveux de 50 cm. 2 rangs de perles. 1 ornement de ruban noir. 1 petit voile noir.1 broche. 1 armature de 56 cm à la base et 20 cm de hauteur.


Réalisation de l'amature: donner la forme avec du fl de cuivre. Recouvrir l'armarture avec du tulle rigide et coudre les bords. Prendre de la frisure postiche, l'ouvrir, bourrer et coudre au point de devant.


Avec une texture de cheveux très légère, couvrir toute l'armature. Plisser partiellement le ruban et le fixer au centre avec une broche en losange d'où partent 4 rayons rigides de perles blanches; les mêmes qui descendront ensuite souplement sur les cheveux en quatre demi cercles concentriques. Ajouter au ruban un petit voile noir un peu plissé et une touffe de plumes montée sur une tige de perles.


Exécution: Séparer la couronne. Former des tresses qui serviron à maintenir l'armature. Fixer l'armature, coiffer par-dessus les cheveux du devant en les arrêtant au sommet de la tête.


Avec le reste des cheveux, faire 4 rouleaux horizontaux de 10 cm tournés vers le haut (si les vrais cheveux ne suffisent pas, utiliser des rouleaux postiches sur les cotés.)


Sur la partie postérieure, coiffer selon son goût, mais toujours avec des boucles ou des rouleux de 10 ou 12 cm.


Fixer aux cotés de la nuque, 2 queues de 50 cm qui reviennent sur le devant préalablement garnies de perles.


Soupoudrer la coiffure de poudre blanche et monter l'ornement qui la complète. Poser enfin le ruban noir fantaisie ornée de plumes.






Marie Leszczynska (1703-1768) épouse du roi Louis XV

S



Fille de Stanislas, roi de Pologne, elle épouse Loui XV en 1725.

Sa coiffure, conçue par le célèbre coiffeur Frison, s'inspire des coiffures de la Grèce Antique. Imitant la Sapho du musée du Vatican, Frison ajouta simplement trois rouleaux tombant sur le cou et les épaules, deux sur le coté droit, et un sur le coté gauche.

Matériel. Une fleur et deux boucles postiches de 45 cm.


Exécution. Il s'agit d'une coiffure très petite réalisée sur cheveux courts. Elle s'appellle "clin d'oeil" et la couleur la plus adaptée est le blanc argenté.


Commencer par une raie de coté. Coiffer les cheveux d'un côté et former ne corolle de boucles diigées vers le haut.

Coiffer la partie postérieure selon son goût, mais toujours avec les cheveux ramenés vers le haut en boucles qui retombent sur le devant. Compléter la coiffure avec un petit bouquet de fleurs.











Françoise Arthénaïs de Rochechoir et Montemart
(1642-1707)


Elle épouse à 22 ans le marquis de Montespan.
Dès qu'elle fut présentée à la cour, le Roi Soleil s'en éprit et la préféra à la duchese de La Vallière, jusqu'alors sa favorite.
Pendans dix ans, elle régna sans partage sur le coeur de Louis XIV, qui apréçiait no seulement sa beauté, mais aussi son esprit brillant.
A la mort de la reine, Madame de Maintenon lui fut préférée. Elle chercha alos le réconfort dans les voyages, et reprit les rapports avec son fils, le duc d'Antin



Cette coiffure ressemble beaucoup à celle de la duchesse de Fontanges, autre favorite du roi, notamment pour certains détails assez difficiles à réaliser.
A cette époque, les coiffures étaient composées de plusieurs parties distinctes; chacune avait un nom.
Un petit bouquet de boucles sur la tempe se nomme "Passagère", deux boucles sur le front , des "Cruches", près de l'oreille, un "confident".

Matériel

Mesures du ruban (au total) : largeur de la base 13 cm, hauteur de la base 4 cm.
Largeur du ruban des volutes (5 v) 38 cm, 46 cm, 47 cm, 31 cm et 38 cm.

Prendre du velours double et rigide, former graduellement vers l'intérieur 5 volutes en éventail. Les insérer dans la coiffure sur l'arrière. Finir avec une bordure doré, très légère et piquer des perles.

Mesures de la dentelle jsqu'à la nuque : longueur 43 cm; largeur 42cm, bande sur les épaules 33 cm.

Armature de la volute du devant: longueur 35 cm, hauteur 7 cm et 2 volutes de 12 cm.

2 armatures our le milieu de la tête : diamètre de la bas 19 cm; hauteur de la base 3 cm; hauteur 19 et 14 cm, largeur 9 cm.

2 boucles de 55 cm, une mèche avec collier, une broche, une étoile.

Exécution

Préparer les armatures avec le fil de cuivre recouvert de soie et les modeler comme sur le dessin, avec une base ronde.
Les doubler avec du tulle rigide et coudre les bords. Ouvrir de la frisure postiche, couvrir les armatures et les coudre au point de devant, puis les recouvrir de cheveux.
Cette coiffure est très élaborée.
Tracer une séparation d'oreille à oreille passant par le vertex.
Derrière, tirer les cheveux sur le haut de la nuque et former de petites tresses serrées qui serviront de support aux armatures.
Devant, tracer deux raies qui partent des tempes et rejoignent la séparation précédente.
Au milieu, partager les cheveux en deux mèches qui descendent en petites boucles sur le front. Avec le reste des cheveux, répéter l'opération du début pour créer la base.
Partager les cheveux des cotés en deux parties. La partie supérieure doit être fortement crépée et divisée en mèches dont les pointes sont ramenées en arrière et rehaussées. Créper ensuite lapartie inférieure en laissant la moitié de l'oreille couverte par un bandeau qui sarrondit vers l'arrière.
Derrière les oreilles, former une boucle en anneau.
Fixer en haut de la tête le ruban préparé, ainsi que la première et la deuxième armature, (voir image).
Joindre graduellement les deux mèches avec les bandes des armatures, puis y fixer la mèche du milieu.
Fixer la rivière de perles au centre, entre les deux armatures.
Orner la coiffure de grosses perles blanches en formant une étoile.

Le nom de cette coiffure "ciel" ou "firmament" est ainsi justifié.






Aucun commentaire: